Actualités diverses

La Région appelle les franciliens à voter pour des projets environnementaux

Du 10 février au 8 mars 2021, les franciliens sont appelés à voter pour sélectionner des projets déposés par des collectivités ou des associations, en vue de préserver notre environnement et d’améliorer notre qualité de vie. Les projets retenus bénéficieront d’un soutien de la Région dans le cadre du budget participatif, écologique et solidaire (2ème session). Pour les associations, ce soutien ira de 1.000 et 10.000 euros HT pouvant couvrir 100 % des dépenses d’investissement.

Plusieurs associations membres du Cadeb ont déposé des projets ; nous vous invitons à en prendre connaissance et à les soutenir par votre vote :

Nous vous invitons aussi à découvrir les projets déposés par d’autres associations et les communes de notre territoire et à les soutenir : https://budgetparticipatif.smartidf.services/project/le-budget-participatif-ecologique-2eme-session/selection/vote-des-franciliens

Pour éviter les fraudes, il faut préalablement créer votre compte sur la plateforme. Il est possible de voter pour plusieurs projets.

Un producteur maraicher Bio à Montesson

C’est une bonne nouvelle. Stéphane Français, « après des saisons d’expérience, de savoir-faire et de tradition » annonce la naissance d’une EARL « Bio légumes Français ». Le fils de Robert Français, maraicher à Montesson et président du syndicat des maraichers, est en cours de certification par ECOCERT pour cinq hectares. Il devrait ainsi pouvoir démarrer une production de salades bio dès 2020.  Une offre qui répond aux attentes des consommateurs, demandeurs de produits sains et en circuit court.

Rencontre avec M. le sous-préfet de Saint Germain

Le 15 décembre dernier, une délégation du Cadeb a rencontré M. Stéphane Grauvogel, sous–préfet de l’arrondissement de Saint-Germain-en–Laye. La délégation était composée de la présidente du Cadeb, Paulette Menguy, de la présidente des amis de la forêt de Saint-Germain et de Marly, Marguerite Vincenot, de trois membres du bureau du Cadeb et du vice-président des amis de la forêt.

> Compte-rendu de la rencontre

Protection de la forêt de Saint-Germain : bientôt l’enquête publique

Le statut de «forêt de protection » de la forêt de Saint-Germain est en bonne voie. Le travail technique semble se poursuivre pour déterminer le périmètre précis de la protection. Des réunions de concertation devraient avoir lieu d’ici la fin de l’année 2017 et une enquête publique début 2018.
Il faut rester malgré tout très prudent sur le périmètre qui sera défini : la zone forestière de 70-100 hectares comprise entre le Camp des Loges et la ville de Saint Germain va se trouver enclavée par le Tram-Train et pourrait être soumise à des appétits immobiliers. Il en va de même de quelques secteurs forestiers autour de la zone de triage au nord du massif.
De manière générale, l’association des Amis de la forêt de Saint-Germain et de Marly exprime sa satisfaction dans ce dossier qu’elle défend de longue date.

Le Cadeb vous invite à soutenir l’action des Amis de la forêt en signant la pétition de l’association, qui a déjà recueilli près de 1300 signatures depuis son lancement à l’été 2017.

Sauvons la maison de Georges Bizet à Bougival

Afin de racheter et restaurer la maison de Georges Bizet et créer l’espace Carmen destiné à être intégré au futur pôle culturel, scientifique et touristique de la ville de Bougival : le Centre Européen de Musique (CEM), une campagne de financement participatif est en cours jusqu’à fin janvier 2018.

Initiée par la ville de Bougival, l’Association des amis de Georges Bizet présidée par la chanteuse lyrique Teresa Berganza, ainsi que le CEM présidé par le baryton Jorge Chaminé et l’association Europa Nostra présidée par Placido Domingo, la campagne vise à récolter à terme 3 millions d’euros. Les premiers fonds collectés serviront à  l’achat de la maison et à sa restauration.

Dans un deuxième temps, l’objectif est de créer un « Espace Carmen » face à la maison dans des bâtiments nommés « La Ferme », aujourd’hui propriété de la ville de Bougival, pour accueillir un espace d’exposition, un studio d’enregistrement et une salle où le CEM organisera concerts, masterclasses et conférences (coût estimé 1,5 million d’euros)..

Pour faire un don, à partir de 5 euros, il suffit de se connecter au site dédié : www.dartagnans.fr/carmen

De nouveaux débouchés pour les produits de la plaine de Montesson

L’association Plaine d’avenir 78 réalise en ce moment une étude sur les circuits de commercialisation des maraîchers de la plaine de Montesson afin de proposer de nouveaux débouchés adaptés aux besoins des exploitants et des citoyens.

Un questionnaire confidentiel permettra au stagiaire de l’association d’orienter précisément son étude. Merci de consacrer 5 à 10 minutes pour remplir ce questionnaire :

> Répondre au questionnaire

Louveciennes : une Avap pour protéger le patrimoine de la ville

Les projets immobiliers de logement collectifs et d’accession à la propriété de la ville dans le cadre du nouveau PLU prévoient de nombreuses constructions au pied de l’aqueduc, en contrebas sur la côte du Cœur Volant et jusqu’aux Vergers des Rougemonts, entrainant la destruction de centaines d’arbres fruitiers, pour laisser place à une arrivée massive de population.

Pour éviter cette « catastrophe », l’association d’environnement locale RACINE demande instamment qu’une « aire de mise en valeur de l’architecture et du patrimoine » (AVAP) pour l’aqueduc de Louveciennes, le Cœur Volant et les Vergers des Rougemonts soit mise en place très rapidement et concomitamment à la procédure de révision en cours du PLU afin de mettre en valeur le Louveciennes historique et les quartiers voisins notamment les vergers.

Cette formule de protection encadrée et contrôlée par l’État, qui sera bientôt rebaptisée « site patrimonial remarquable » (SPR), est une disposition au coût modeste mais aux effets très bénéfiques qui permettrait de protéger un terrain vierge en état naturel dont les caractéristiques de flore et faune n’ont fait l’objet d’aucune évaluation.

Pour soutenir cette demande, RACINE a lancé une pétition.