États généraux de l’alimentation : soutenons les propositions de FNE

Depuis un mois, les États généraux de l’alimentation réunissent les acteurs agricoles, de l’agroalimentaire, de la distribution et de la société civile. Objectif : co-construire des solutions pour une « alimentation durable » et définir, notamment, l’orientation des 5 milliards d’investissement promis par le gouvernement. Seulement, changer de modèles agricoles, c’est faire bouger les lignes, menacer le système agricole industriel actuel dont certains tirent profit. Les équipes de France Nature Environnement (FNE) rencontrent donc bien des crispations lorsqu’elles défendent, aux États généraux de l’Alimentation, un plan d’actions ambitieux et plus vertueux.

Jusqu’à fin novembre, une consultation publique est menée en parallèle des tables rondes. Le but de cette consultation est de « mieux cerner les attentes des citoyens » concernant notre alimentation afin « d’appuyer les prises de décisions ». Puisque ces votes en ligne influent les décisions finales, nous vous invitons chaleureusement à y participer et à soutenir cette sélection de propositions émises par France Nature Environnement. Le Cadeb vous invite à aider FNE depuis votre ordinateur à porter la voix d’une agriculture plus respectueuse de notre santé, de notre environnement, du bien-être animal et rémunérant de façon juste l’agriculteur.

Lien vers le site du ministère et la page FNE : https://www.egalimentation.gouv.fr/profile/francenatureenvironnement

Le 10 décembre, les horaires changent sur le RER A et la ligne L Nord

À partir du 10 décembre, une nouvelle grille horaire est mise en place pour le RER A et les trains de la ligne L Nord, qui utilisent les mêmes voies sur 26 km entre les gares de Cergy-Le Haut et de Houilles Carrières-sur-Seine. L’objectif des opérateurs (SNCF, RATP) est de diminuer les retards et de s’adapter aux besoins de déplacement et à l’augmentation continue du trafic.

Avec cette nouvelle offre, la desserte sera plus lisible pour les voyageurs, puisque les trains seront désormais presque tous omnibus sur le RER A, et quasi intégralement omnibus sur la ligne L Nord. Plus de trains iront jusqu’au bout des branches, à Saint-Germain-en-Laye notamment. Enfin, pour la ligne L Nord, une liaison Paris Saint Lazare – Cergy sera créée en heures creuses et la pointe de soirée sera prolongée d’une demi-heure depuis et vers Cergy.

Tout au long de l’année 2016 et début 2017, la SNCF et la RATP ont animé des réunions de concertation avec les élus du territoire et les associations d’usagers (dont le Cadeb), pour « co-construire » la nouvelle grille, qui a été validée le 22 mars par le conseil du Stif devenu depuis lors Ile de France Mobilités.

Le Cadeb est globalement favorable à la nouvelle offre de transports, sans être  totalement satisfait.

Parmi les points positifs, nous retenons l’arrêt des trains dans toutes les gares, à Houilles/Carrières-sur-Seine, Sartrouville et Maisons-Laffitte sur la branche Cergy, et à Chatou/Croissy-sur-Seine et le Vésinet centre sur la branche Saint-Germain.

En revanche, nous aurions souhaité plus de RER vers Cergy que vers Poissy, pour tenir compte du nombre de voyageurs, ce qui n’est pas le cas dans la grille proposée.

De plus, en heures creuses, le rétablissement d’une liaison par heure entre Cergy et Paris Saint-Lazare va dans le bon sens, mais est notoirement insuffisant.

Enfin, rien n’est fait pour améliorer la desserte en période d’été, qui reste drastiquement réduite.

Pour que la refonte de la grille ait des effets bénéfiques notables pour les usagers, il est indispensable qu’elle soit couplée avec :

  • La mise en place d’une gestion commune du RER A entre la SNCF et la RATP
  • La réalisation des travaux prévus au schéma directeur du RER A, et notamment ceux permettant les retournements (création d’une 4ème voie à Cergy Pontoise)
  • La suppression de la relève à Nanterre Préfecture

Pour en savoir plus : https://rera-leblog.fr/nouveaux-horaires-rer-a-2018/

Le plan de protection de l’atmosphère mis en enquête publique est très insuffisant

Les plans de protection de l’atmosphère (PPA) sont « des plans d’actions qui décrivent les mesures à mettre en œuvre pour une amélioration réelle de la qualité de l’air, tant en pollution chronique que pour diminuer le nombre d’épisodes de pollution ».

Pour FNE IDF, le plan francilien mis en enquête publique du 18 septembre au 31 octobre est très insuffisant. En effet, « les objectifs de ce futur plan ne sont pas assez contraignants, pour les différents secteurs tels que le trafic routier, le transport aérien (augmentation de + 14 % de la pollution), le chauffage résidentiel (l’accent étant mis sur le chauffage au bois qui est très polluant mais globalement minoritaire en Ile de France), et l’agriculture qui n’a aucune obligation exceptée celle de faire quelques études pour indiquer ce qu’elle émet et ce qu’il faudrait faire pour le futur. »

Nous vous invitons à prendre connaissance du projet de PPA et à déposer une observation sur le site du ministère.

 

RER A : les usagers mécontents des horaires d’été

Inadaptés à la demande, les horaires d’été ont été mal vécus par les usagers des RER A et B et de la ligne L3 (Cergy-Paris).

Dans un récent courrier adressé au syndicat des transports d’Ile-de-France (Stif) et à la RATP,  l’Association des usagers des transports d’Ile-de-France (AUT Idf) demande de « veiller à ce que, pour les lignes dont l’offre est allégée, cela soit bien en relation avec une baisse effective et proportionnelle de la fréquentation afin de ne pas recréer des situations de surcharge. »

Elle propose la réalisation d’une étude fine d’adéquation de l’offre d’été à la demande.

Le Cadeb, membre de l’AUT Idf, soutient cette proposition.

> Le courrier de l’AUT Idf

Dernière ligne droite pour demander à l’Europe un droit pour les sols

En Europe, il existe une directive cadre sur l’eau, une sur l’air mais pour la terre ? Rien. Nos sols ne possèdent aucune protection juridique européenne. Pourtant, les enjeux autour de ce bien commun sont immenses. France Nature Environnement se mobilise donc, avec 400 organisations européennes, autour de l’Appel du Sol, sorte de méga-pétition pour demander à l’Europe de donner aux sols la protection qu’ils méritent. Vous avez jusqu’au 11 septembre pour signer et faire signer l’appel du sol

Le tribunal annule le PLU de Bougival

Par décision en date du 20 juillet 2017, le Cour administrative d’appel  de Versailles a annulé le PLU de la commune de Bougival (Yvelines) suite au recours intenté par l’association « Patrimoine & Urbanisme » (P&U) de Bougival, plusieurs autres associations (dont le Cadeb) et des particuliers. Le tribunal a retenu les arguments des défenseurs de l’environnement et relevé que la ville commettait une « erreur manifeste d’appréciation », du fait notamment de « l’atteinte portée à la protection des sites et des paysages par l’effet de la suppression d’espaces boisés classés présentant un caractère remarquable », en particulier sur la colline dite des Impressionnistes.

Consultez le communiqué de la cour d’appel de Versailles

Tangentielle Nord : une mise en service très partielle

Le samedi 1 juillet, le tramway T11  Express (anciennement Tangentielle Nord )  a été mis en service  entre Epinay et le Bourget. Pour l’association des usagers des transports (AUT Idf), dont le Cadeb est membre, c’est une bonne nouvelle, mais des inquiétudes demeurent et la ligne reste incomplète. En effet, pour la première fois, les usagers de la banlieue nord de Paris bénéficieront d’une portion de rocade rapide leur évitant de transiter par Paris. C’est l’aboutissement d’un très long processus puisque la première concertation publique sur ce projet date de 1999 ! Toutefois, souligne l’AUT dans un communiqué, « cette ligne prendra toute son utilité quand elle sera prolongée, jusqu’à Sartrouville à l’ouest et Noisy-le-Sec à l’est, comme prévu dans la déclaration d’utilité publique de 2008. Environ 50 M€ ont déjà été dépensé en études détaillées (AVP) et acquisitions foncières. Nous demandons aux financeurs Etat et Région de débloquer les budgets nécessaires à l’engagement rapide des travaux. » Concernant la partie ouest, un courrier a été adressé à la Ministre des Transports et à la Présidente de la Région Ile-de-France, avec les associations Cadeb et Plus de Trains.

> Lire le communiqué de l’AUT et le courrier des associations

État d’urgence pour la passerelle en encorbellement vers la Défense

Le temps presse. Pour respecter le calendrier de travaux du prolongement à l’ouest du RER E (Eole), SNCF Réseau doit notifier cet été les marchés publics de construction du nouveau pont sur la Seine. Un ouvrage sur lequel pourrait être réalisé en encorbellement une passerelle piétons vélos pour relier la boucle de Montesson à la Défense toute proche. Le projet fait l’unanimité auprès des associations et des élus, mais il reste à trouver le financement pour cet ajout au projet initial. Le coût est de 8 millions d’euros, à répartir entre les collectivités (Région et Départements). Un montant revu à la baisse par SNCF Réseau, à condition bien sûr que les travaux soient « mutualisés », c’est-à-dire réalisés en même temps que l’ouvrage ferroviaire lui-même.

Chacun mesure donc qu’il y a urgence à boucler le financement, car il s’agit d’une opportunité qui ne se représentera pas de sitôt.

> Lire l’article des Échos du mercredi 7 juin

De nouveaux débouchés pour les produits de la plaine de Montesson

L’association Plaine d’avenir 78 réalise en ce moment une étude sur les circuits de commercialisation des maraîchers de la plaine de Montesson afin de proposer de nouveaux débouchés adaptés aux besoins des exploitants et des citoyens.

Un questionnaire confidentiel permettra au stagiaire de l’association d’orienter précisément son étude. Merci de consacrer 5 à 10 minutes pour remplir ce questionnaire :

> Répondre au questionnaire

Collectif d’Associations pour la Défense de l’Environnement dans les Boucles de Seine / Saint-Germain-en-Laye

Agenda

Mercredi 29 novembre

Rencontres Biodiversité et terres agricoles, agir ensemble et maintenant, avec FNE Ile-de-France