La centrale hydroélectrique de Bougival en enquête publique

Du 29 mars au 30 avril,  la Préfecture organise une enquête publique sur  le projet de microcentrale hydroélectrique à Bougival. Les permanences du commissaire enquêteur se tiendront dans les mairies de Bougival et de Croissy-sur-Seine.

Le projet porté par VNF consiste à installer deux turbines dans une écluse désaffectée. La production de la centrale est estimée à 7100 MWh/an. Soit l’équivalent de la consommation (hors chauffage) de 6048 habitants, selon l’ADEME.

Le dossier présenté vise à répondre aux questions suivantes : quel sera l’impact environnemental du projet, pendant la phase construction et dans la durée, sur la biodiversité du site et le paysage (contexte patrimonial de la machine de Marly) ? Quel est le bilan énergétique et financier global de l’opération ?

L’association « Patrimoine & Urbanisme » de Bougival a déposé une contribution.

3 réflexions au sujet de « La centrale hydroélectrique de Bougival en enquête publique »

  1. L’arrêté et l’avis de la préfecture donnent bien le 29 mars comme date d’ouverture de l’enquête mais indiquent qu’elle sera close demain mercredi 28 avril 2021 à 17h 30 et non le 30 comme vous l’indiquez.
    Le commissaire-enquêteur

  2. Erreur sur ma remarque précédente : j’ai confondu la date de la dernière permanence (28 avril) avec la date de clôture de l’enquête qui est bien fixée au vendredi 30 avril 17h 30.
    Le commissaire-enquêteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.