Collectivités locales

2016 : les 20 ans du Cadeb

Créé en 1996, le Cadeb aura 20 ans cette année, au moment où se constitue une intercommunalité de 20 communes : la communauté d’agglomération « Saint-Germain Boucles de Seine » (SGBS).

Le Cadeb – collectif d’associations pour la défense de l’environnement dans la boucle de Montesson – a été créé officiellement le 17 juin 1996. Son ambition était de regrouper toutes les forces vives – des associations principalement – engagées dans la protection de la plaine maraichère de Montesson et le développement des transports en commun et des circulations douces, marche et vélo.
Continuer la lecture

Vers une fusion des Hauts de Seine et des Yvelines ?

78 92Tout un symbole du rapprochement entre les départements des Hauts de Seine et des Yvelines  ! Cette année, pour la première fois, la cérémonie des vœux sera commune. Elle se déroulera le 12 janvier au Haras de Jardy, à Marnes-la-Coquette.

Depuis plusieurs mois, les présidents des deux conseils départementaux, Patrick Devedjian (92) et Pierre Bédier (78) travaillent sur un projet de fusion. Ils mettent en avant une première coopération avec le chantier du tramway T6 (Châtillon-Vélizy). Il y a aussi le prolongement d’Eole (RER E) à l’ouest par La Défense, Nanterre (Hauts de Seine) puis la Boucle de Montesson vers le Mantois (Yvelines). Dans le cadre de ce chantier,  les deux collectivités pourraient cofinancer une passerelle piétons vélos qui relierait les deux départements, en traversée de la Seine.

Un débat sur la fusion devrait avoir lieu en 2016 au sein des deux conseils départementaux. Dans un premier temps, le rapprochement pourrait prendre la forme d’un établissement public, qui exercerait des compétences communes entre les deux territoires, comme la voirie.

Bientôt 20 communes au sein de Saint Germain Boucles de Seine

carte_interco_141014_01Lors de son dernier conseil communautaire du 7 décembre, la Communauté d’Agglomération de la Boucle de la Seine (CABS) a approuvé les statuts et les modalités de gouvernance d’une nouvelle intercommunalité qui prend le nom de Saint Germain Boucles de Seine (SGBS). En conformité avec la loi MAPTAM et le Schéma Régional de Coopération Intercommunale (SRCI), la Communauté d’agglomération de la Boucle de la Seine, la Communauté d’agglomération Saint-Germain Seine et Forêt, la Communauté de communes Maisons-Mesnil vont fusionner, et intégrer la commune de Bezons, au 1er janvier 2016 pour former la nouvelle EPCI. Elle sera donc composée de 20 communes, pour une population de 332.672 habitants : Aigrement – Bezons – Carrières-sur-Seine – Chambourcy – Chatou – Croissy-sur-Seine – Fourqueux – Houilles – Le Mesnil-le-Roi – Le Pecq – Le Port-Marly – L’Étang-la-Ville – Louveciennes – Maisons-Laffitte – Mareil-Marly – Marly-le-Roi – Montesson – Saint-Germain-en-Laye – Sartrouville – Le Vésinet. Le Cadeb, déjà implanté dans une dizaine de ces communes, envisage de modifier ses statuts pour pouvoir exercer son activité dans l’ensemble des communes composant la nouvelle intercommunalité.

Les Yvelines changent de préfet

préfetSerge Morvan, nouveau préfet des Yvelines, vient de prendre ses fonctions. Cet énarque de 55 ans était jusqu’à présent directeur du cabinet du secrétaire d’Etat chargé de la réforme territoriale. Il s’agît de sa première nomination en tant que préfet. Dans une interview au Courrier des Yvelines, le nouveau Préfet se présente comme un homme de dialogue, en déclarant : « Je compte bien m’appuyer sur les acteurs politiques locaux et tous ceux qui veulent tirer le département vers le haut ». Pas de doute : les associations d’environnement en font partie. Le Cadeb souhaite la bienvenue dans le département au nouveau Préfet.

Enquête publique sur le Scot de la Boucle de Seine

enquêteDu 17 août au 17 septembre, le projet de Schéma de Cohérence territoriale (Scot) de la Boucle de la Seine est soumis à enquête publique. Le Scot est un document de planification intercommunale fixant les axes de priorité et les objectifs partagés par toutes les communes dans l’organisation future du territoire. L’enquête publique est menée par un Commissaire enquêteur chargé de collecter les remarques et doléances des citoyens, associations ou tout autre acteur concernés par le projet. Tous les habitants sont appelés à participer et donner leur avis, en se rendant dans les lieux de permanence tenus dans chacune des communes du territoire.

Le projet de Scot et les permanences du commissaire enquêteur sont disponibles sur le site de la communauté d’agglomération

Lien : http://www.boucledelaseine.fr/amenagement/urbanisme/le-schema-de-coherence-territoriale/enquete-publique/

Le Scot sera mis en enquête publique le 17 aout

SCOTLe Schéma de cohérence territoriale (Scot) de la Boucle vise à mettre en valeur le territoire, réduire les difficultés de transport, préserver le caractère agricole de la Plaine de Montesson. Ce document de près de 400 pages, composé d’un rapport de présentation, d’un projet d’aménagement et de développement durable et d’un document d’orientation et d’objectifs, fera l’objet d’une enquête publique pendant une durée d’un mois à compter du 17 aout. Pour le Cadeb, le document est largement perfectible (voir lettre du Cadeb d’avril 2015). Le Scot est téléchargeable sur le site Internet de la Communauté d’agglomération.

Le préfet d’Ile-de-France valide la grande intercommunalité de 350.000 habitants

imagesUne nouvelle carte des futures intercommunalités au 1er janvier 2016 vient d’être rendue publique par le préfet de la région Ile-de-France, encore susceptible de quelques évolutions.

Selon ce schéma, la communauté d’agglomération de la Boucle de Seine (7 communes) fusionnerait avec Maisons –Mesnil (2 communes) Saint Germain Seine et forêts (10 communes) et la ville de Bezons, formant une nouvelle intercommunalité de près de 350.000 habitants.

Saint-Germain-en-Laye, ville numérique

Pour la quatrième année consécutive, la ville de Saint-Germain-en-Laye a reçu la plus haute distinction du label Territoires, villes et villages Internet. Ce label récompense les villes ou les intercommunalités « qui mettent en œuvre une politique significative en matière de démocratisation de l’accès aux technologies de l’information et de la communication et de leurs usages quotidiens ». En 2015, trente-six collectivités françaises ont reçu ce prix, remis en présence d’Axelle Lemaire, secrétaire d’Etat chargée du Numérique. Saint-Germain-en-Laye est la seule ville des Yvelines à être ainsi primée à ce niveau (cinq @) , mais d’autres communes proches figurent aussi dans le palmarès, telles que Houilles (trois @) en 2015), Chatou (trois @ en 2012), Croissy (trois @ en 2011) Sartrouville (deux @ en 2005).

Pour en savoir plus : http://www.villes-internet.net/  

Les Yvelines ont une nouvelle Sous-préfète pour la ville

Noura KIHAL-FLÉGEAUDepuis le 12 janvier 2015, Madame Noura KIHAL-FLÉGEAU a pris ses fonctions de Sous-préfète en charge de la politique de la Ville auprès du préfet des Yvelines. Cette diplômée de l’École des hautes études en santé publique était depuis mars 2012 directrice départementale de la cohésion sociale dans le département du Maine-et-Loire. La politique de la ville consiste en un ensemble d’actions de l’État visant à revaloriser certains quartiers urbains dits « sensibles » et à réduire les inégalités sociales entre territoires. Elle est caractérisée par une approche globale des problèmes en ne dissociant pas les volets urbain, économique et social.