Les arbres de la forêt de Saint Germain-en-Laye dépérissent

++display++533x533Pour l’ONF, le constat est alarmant. La forêt est en état de crise, le dépérissement touchant principalement les chênes et les hêtres. Les causes du mauvais état sanitaire des peuplements sont l’âge (en majorité les arbres ont plus de 150 ans), la tempête de 1999 qui a endommagé les racines, et la faible pluviométrie de 2003 à 2012. Pour remédier à cette situation, l’ONF a décidé d’intensifier les coupes de renouvellement de manière ciblée, en préservant autant que possible les paysages. La forêt domaniale de St Germain est en effet l‘une des plus fréquentée d’Ile-de-France avec 3 millions de visites par an.

> Pour en savoir plus : http://www.onf.fr/enforet/saint-germain/explorer/decouverte/20130828-133101-774969/++oid++4e3b/++conf++227875825/@@display_event.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *