L’extension de Carrefour Montesson à nouveau rejetée

Pour la deuxième fois, la Commission nationale d’aménagement commercial (CNAC) vient de dire non au doublement de la surface de vente de l’hypermarché de Montesson.

Le projet présenté par la société Carrefour, légèrement réduit par rapport à sa version initiale, prévoyait de créer environ 48 boutiques, qui s’ajouteraient aux 60 boutiques déjà existantes dans la galerie commerciale, et d’installer 7 grandes et moyennes surfaces spécialisées. La surface commerciale passerait ainsi de 25.818 m2 actuellement à 47.399 m2 (49.471 m2 dans le projet initial).

Le projet était soutenu par la majorité des maires des communes avoisinantes, à l’exception de ceux de Saint-Germain-en-Laye et Maisons-Laffitte.

Dans son avis, la CNAC indique redouter que les nouvelles boutiques ne viennent « concurrencer et fragiliser les boutiques existantes dans les centres villes de la zone de chalandise. »

Le Cadeb était opposé à cette extension, tout comme l’association Qualité de vie de la Borde à Montesson, du fait des nuisances importantes induites par ce projet.

Lors de sa réunion du 12 janvier, le conseil du Collectif s’est donc félicité de cette décision. Il restera toutefois attentif à la question foncière, sachant que la Communauté d’agglomération avait acquis des terrains en vue des projets dans le quartier de la Borde.

> Lire l’avis de la CNAC

Le CADEB continue sa route !

Le CADEB est profondément heureux d’être de nouveau en mesure de faire paraitre la Lettre du CADEB dont l’importance dans la vie du CADEB n’a cessé de croître au fil des ans. Notre rédacteur en chef, Jean-Claude Parisot, ayant pris une retraite bien méritée, nous nous sommes trouvés bien démunis pour assurer une succession, ô combien difficile, vu le niveau rédactionnel atteint par la Lettre du CADEB. Cependant nous sommes tous profondément attachés à continuer l’oeuvre de Jean-Claude Parisot, même si c’est plus modestement que nous nous lançons dans l’aventure collective. Continuer la lecture

Lancement d’une enquête sur le projet RD186 entre le Pont du Pecq et le Pont de Chatou

Le projet porté par la communauté d’agglomération et le Département vise à répondre à plusieurs enjeux : offrir un parcours continu et sécurisé pour les cyclistes depuis le pont du Pecq jusqu’au pont de Chatou (soit 4 km), dans un milieu urbain de qualité où l’espace public est déjà très occupé, sans diminuer la fluidité du trafic automobile en intégrant un réaménagement de la place de la République au Vésinet (appelé communément « rond-point du Pecq »); et aménager les accès cyclables aux trois gares RER à Chatou et au Vésinet ainsi qu’aux collèges et lycées situés à proximité (soit 4 km supplémentaires).

Il s’agit donc « d’aménager des itinéraires cyclables qui soient le plus possible séparés du trafic routier, qui soient faciles et pratiques à utiliser, et qui préservent la qualité paysagère des lieux. »

Ce projet fait actuellement l’objet d’un questionnaire ouvert aux habitants des communes concernées mais aussi des usagers tous modes qui l’empruntent.

Réseau Vélo 78 et le Cadeb se félicitent de ce questionnaire et vous invitent à y répondre, en regrettant toutefois que les objectifs du projet ne prennent absolument pas en compte les piétons. Alors que ceux-ci sont des acteurs importants des circulations dites douces et qu’en cette période d’épidémie, c’est une mobilité essentielle.

De plus, le Cadeb demande qu’une attention particulière soit apportée à la préservation du patrimoine bâti et arboré.

> Voir l’enquête

Non à de nouvelles coupes en forêt de Saint-Germain

L’Office national des forêts (ONF) s’apprête à effectuer des coupes le long du tracé du Tram 13 express, pour créer « une lisière forestière étagée » sur une profondeur de 30 mètres en forêt de Saint-Germain.

L’association Ensemble pour l’environnement de Saint-Germain-en-Laye et de sa région (EPESG) a engagé un recours gracieux contre l’arrêté autorisant les travaux auprès du préfet des Yvelines, Jean-Jacques Brot.

Le Cadeb  est également opposé au projet et vient d’adresser un recours gracieux au Préfet du département.

Une nouvelle présidente pour le Cadeb

Le Collectif des associations d’environnement des Boucles de Seine (Cadeb) a tenu son Assemblée générale annuelle le 1er octobre au Vésinet.

L’assemblée a approuvé les rapports d’activité et financier (disponibles sur le site) et élu son Conseil. Une nouvelle présidente, Emmanuelle Wicquart, a été élue. Elle succède à Paulette Menguy qui ne se représentait pas après plus de vingt ans d’exercice de la présidence.

Bientôt des équipements pour Sol majeur, terrain partagé à Sartrouville ?

Du 18 septembre au 2 octobre, les franciliens  sont appelés à voter pour sélectionner les projets qui bénéficieront d’un soutien de la Région dans le cadre du premier du budget participatif, écologique et solidaire doté de 100 millions d’Euros.

Avec l’aide de l’association agriurbaine Plaine d’avenir 78, les « Jardineurs Sartrouvillois » ont déposé cet été un dossier pour mieux équiper Sol Majeur, un éco-lieu créé à Sartrouville sur un terrain communal en bordure de Seine. Un lieu de partage des savoir-faire et d’expérimentation via le jardinage, le bricolage, le surcyclage, à disposition des écoles et de toute personne souhaitant faire sa part, localement. Les Jardineurs Sartrouvillois est une association eco-solidaire créée en avril 2018 à Sartrouville. Le mot « Jardineur » est la réunion des mots Jardinier et Bricoleur.
Pour pouvoir proposer un meilleur accueil aux adhérents, visiteurs et aux enfants des écoles et des centres de loisir, l’association souhaite effectuer un forage pour satisfaire ses besoins en eau, installer une éolienne ainsi que des panneaux solaires et acheter des outils de jardinage.  La demande de soutien, à hauteur de 10.000 Euros, porte aussi sur l’installation de trois ruches et la formation de deux apiculteurs amateurs.

Le Cadeb vous propose de soutenir ce projet parmi les 477 propositions (possibilité de voter pour plusieurs projets).

> En savoir plus sur le projet et voter
> Comment voter (fiche pratique)

Dernière nouvelle :

Le projet « Sol majeur » a bénéficié d’un soutien à hauteur de 10.000 euros.  Au total, 17 projets du territoire des Boucles de Seine seront subventionnés pour un montant d’environ 245 000€.

La Région Île-de-France lance son premier budget participatif écologique et solidaire

L’annonce en a été faite le 30 juin par la présidente de Région, Valérie Pécresse. Dans le cadre d’un budget participatif doté d’une enveloppe de 100 M€,  les Franciliens pourront  proposer des projets locaux à dimension environnementale autour de cinq  thématiques principales :

  • Alimentation, biodiversité, espaces verts
  • Vélo et mobilités propres
  • Propreté, prévention et gestion des déchets, économie circulaire
  • Énergies renouvelables et efficacité énergétique
  • Santé environnementale.

Le dépôt des dossiers s’effectuera jusqu’au 14 août 2020. Tous les Franciliens – regroupés en personnes morales –, les associations, mais aussi des entreprises ou encore des acteurs publics ou privés, pourront candidater.

Ce seront ensuite les Franciliens (de plus de 15 ans) qui voteront pour choisir les projets.  Les votes se feront en ligne, entre le 18 septembre et le 14 octobre prochain.

C’est à l’issue des votes des habitants – et de la validation préalable des maires concernés – que la Région engagera le financement « jusqu’à 100 % » des investissements dans les projets écologiques locaux allant jusqu’à 10.000 euros.

> https://www.iledefrance.fr/lancement-du-budget-participatif-ecologique-et-solidaire-de-la-region-ile-de-france

Une co-présidence paritaire pour FNE Ile-de-France

A l’issue de l’Assemblée générale et du Conseil d’Administration du18 juin 2020, Muriel Martin-Dupray et Luc Blanchard ont été élus co-présidents de France Nature Environnement Île-de-France, organisation qui fédère 400 associations franciliennes de protection de la nature et de l’environnement.

Pour les accompagner dans leurs missions, assurer la continuité avec l’ancienne équipe et donner de nouvelles orientations, un bureau représentant les différentes composantes du territoire francilien a également été renouvelé.

> Lire le communiqué

Le coronavirus va-t-il favoriser le développement du cyclisme urbain ?

La crise sanitaire donnera-t-elle un coup d’accélérateur aux aménagements de circulations douces ? C’est ce que souhaitent de nombreux acteurs  qui font valoir les atouts du vélo dans le domaine du transport. Ceci pour éviter, lors du déconfinement, un  recours massif à la voiture individuelle au détriment des transports en commun.

De son côté, la Région annonce vouloir investir 300 millions d’euros dans le réseau de voies cyclables en Île-de-France et dans des pistes cyclables provisoires qui permettront les déplacements à vélo sécurisés à la sortie du confinement.

La Région Île-de-France, qui vise les 2 millions de déplacements quotidiens à vélo en 2021, a  décidé d’anticiper et de revaloriser son soutien à l’initiative « RER Vélo », imaginée par le Collectif Vélo Île-de-France, qui regroupe plus de 30 associations cyclistes franciliennes (dont Réseau Vélo 78). Son objectif : améliorer le réseau cyclable en Île-de-France pour y développer l’usage du vélo.

Une pétition est lancée pour demander à tous les élus de la Communauté d’Agglomération St. Germain Boucles de Seine (CASGBS) de mettre en œuvre les pistes provisoires ou « coronapistes » qui aideront à soulager les transports en commun en cette période d’épidémie.

Pour le Cadeb, ce déploiement pourrait se réaliser dans le cadre d’un groupe de travail avec participation dc  toutes les associations concernées, sous maitrise d’ouvrage de la CASGBS.

Plus d’informations sur le site Internet de Réseau Vélo 78

Un nouveau président pour France Nature Environnement

A l’issue de l’Assemblée générale qui s’est tenue le samedi 4 avril 2020, Arnaud Schwartz a été élu président de France Nature Environnement (FNE). Après trois années d’une présidence intense durant laquelle il a consolidé avec brio un mouvement fort d’environ 3500 associations regroupant près de 900 000 personnes, Michel Dubromel a passé le relais à Arnaud Schwartz, jusqu’alors secrétaire national, et à une équipe de bureau partiellement renouvelée. Si cette élection s’inscrit dans la continuité d’actions déjà engagées, elle intervient également dans un contexte inédit de pandémie.

Quels enseignements tirer des évènements en cours, quelles perspectives de changement pour notre société ? A l’image de la fédération toute entière, ces questions occupent déjà intensément son nouveau président.

Le Cadeb est membre de FNE, par l’intermédiaire de FNE Yvelines et de FNE Ile-de-France

> Plus d’informations sur le site Internet de FNE

Collectif d’Associations pour la Défense de l’Environnement dans les Boucles de Seine / Saint-Germain-en-Laye

Agenda

Samedi 9 octobre

Ramassage citoyen d’automne, de 9h30 à 12h30, organisé par l’association Plaine d’Avenir 78 dans la plaine de Montesson.