Une pétition pour demander le classement de la forêt de Saint-Germain

WP_20151013_15_52_26_ProL’association des Amis de la forêt de Saint Germain et de Marly a lancé une pétition pour demander le classement de la forêt de Saint-Germain-en-Laye en « forêt de protection ». Ce statut juridique spécifique garantirait une protection quasi-totale contre les atteintes à la forêt (art.L141-2 Code Forestier), alors que fleurissent les projets en tous genres (tram-train de la Tangentielle Ouest, avec connexion à Saint Germain RER, projets immobiliers sur les lisières,  projet de Port Seine Métropole Ouest en bordure d’Achères, Ligne Nouvelle Paris Normandie, …)  Pour l’association des Amis de la forêt (voir lettre du Cadeb de janvier 2016), l’objectif de l’obtention du statut de forêt de protection vise à faire en sorte que ces projets « respectent notre patrimoine commun ». De plus, la procédure de classement est aussi « l’opportunité d’engager une réflexion plus globale sur la gestion forestière pratiquée, les enjeux environnementaux ou l’accueil du public ».  Exprimée depuis 2003 par l’association, la demande de classement est au point mort. Relancée avec cette pétition, elle vient de recevoir le soutien du sénateur Gournac, qui a écrit au Ministre de l’agriculture en ce sens.

La forêt de Saint-Germain-en-Laye s’étend sur 3.500 hectares, à 20 km de Paris, dans les Yvelines. Longtemps propriété des rois de France qui y organisaient leurs parties de chasse, elle accueille environ 3 millions de visites par an.  La plupart des grandes forêts péri-urbaines d’Ile de France sont déjà des forêts de protection : Sénart (1995), Fontainebleau (2002), Fausses-Reposes (2007), Rambouillet (2009). Le classement de la forêt de Meudon semble en bonne voie.

> Pour signer la pétition

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *