Transports : les priorités

Dans les transports en commun franciliens, il y a tant à faire que tout ne peut être réalisé en même temps. Question de financement, de moyens humains et techniques, de gêne aux circulations. C’est l’heure des choix. Le Cadeb propose deux priorités et les décline sur le territoire.

Pour le Collectif, en accord avec l’association des usagers des transports (AUT) d’Île-de-France, dont il est membre, les principaux efforts doivent porter sur la remise à niveau de l’existant, avant toute création de ligne nouvelle. Deuxième priorité : terminer les chantiers commencés, tels que les tangentielles. Ce qui n’empêche pas de travailler sur des projets à long terme, comme la Ligne Nouvelle Paris Normandie.

Le territoire est desservi par la ligne A du RER, avec une branche RATP vers Saint Germain-en-Laye et une branche SNCF vers Cergy et Poissy, commune avec le Transilien. Victime de son succès (1.200.000 voyageurs quotidiens), le RER A est au bord de la rupture. La mise en service des rames à double étage apporte un confort aux usagers… quand les rames circulent ! Pas suffisant ! De gros travaux de rénovation s’imposent. Les travaux sur le tronçon central parisien continueront cet été. D’autres sont programmés à Sartrouville et entre Achères et Cergy en 2016.

L’un des objectifs d’Eole est de soulager le RER A. Sur le territoire, le prolongement du RER E à l’Ouest réutilise les voies existantes, avec un réaménagement de la gare de Houilles qui accueillera deux rames par heure. Pour le raccordement avec la Défense, un pont sur la Seine doit être construit. Le collectif, conjointement avec les élus et Réseau Vélo 78, y voit l’opportunité unique de réaliser en même temps une passerelle piétons vélos.

Sur les tangentielles, les travaux ont commencé. Le tronçon central de la Tangentielle Nord, entre Epinay et le Bourget, sera mis en service en 2017. En revanche, les prolongements Est (vers Noisy le Sec) et Ouest (vers Sartrouville) ne sont ni financés ni programmés. Un dossier qui nous préoccupe.

Nous avons moins d’inquiétude pour la Tangentielle Ouest. Un premier tronçon a été mis en service en 2004. Les prolongements vers Saint-Cyr au Sud et Achères au Nord ont fait l’objet d’une enquête publique. Toutefois, un changement de tracé à Poissy conduit à différer le début des travaux de ce chantier porté et financé par le département des Yvelines et la Région.

Le Bureau du Cadeb

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *