Prés de 5000 signatures pour le maintien des trains

La pétition lancée par notre Collectif pour « le maintien de la liaison SNCF avec Paris Saint-Lazare, en semaine en heures creuses » a recueilli près de 5000 signatures, principalement dans les communes de Sartrouville, Houilles, Carrières sur Seine, Montesson, Maisons-Laffitte, le Mesnil le Roi.

>> Signer la pétition en ligne

Cette action, de caractère strictement associatif, a été portée par les associations membres ou partenaires de notre Collectif dans la Boucle de Montesson, à savoir : Carrières Autrement, Voisins-Voisines et Echo de Houilles, Comité du Vieux Pays – Le Fresnay , Comité de quartier des Richebourgs, Les Dix Arpents, Mieux Vivre à Montgolfier, Natur’Ville, Quartier de la Vaudoire Debussy, Riverains du quartier de la Mairie , Le Val et Vous à Sartrouville, Syndicat d’initiative et de défense du site du Vésinet, Seine Vivante, La Boucle Verte, Forme 21, Recycl’Action.

Nous avons également reçu le soutien de l’Association des usagers des transports – AUT, d’Ile de France Environnement, union régionale d’associations d’environnement, de la Ligue Contre la Violence Routière des Yvelines ainsi que des communes de la CCBS ( Carrières sur Seine, Chatou, Croissy, Houilles, Le Vésinet, Montesson, Sartrouville) et de Maisons-Laffitte.

Nous avons informé M. Jean-Paul Huchon, Président du STIF, des résultats de notre action. Nous attendons un rendez-vous.

Comme nous l’avons précisé à Madame la Vice Présidente Le Néouannic, qui a bien voulu nous recevoir le 4 décembre dernier au STIF, notre Collectif d’associations d’environnement apprécie l’action de la Région et du STIF pour développer les transports en commun, améliorer la qualité de service et les rendre accessibles à tous.

Nous ne mettons pas en doute les bonnes intentions qui ont présidé à la décision prise et ne contestons pas l’amélioration qu’elle peut apporter à de nombreux usagers, ceux de l’agglomération de Cergy-Pontoise notamment. En revanche, nous faisant les porte-parole des milliers de personnes qui ont signé la pétition, nous n’acceptons pas que cette réorganisation s’effectue au détriment de milliers d’autres usagers : étudiants de la faculté de Nanterre, salariés en horaires décalés ou à temps partiel, patients de la clinique Charlebourg à La Garenne Colombes, personnes âgées ou handicapés utilisateurs habituels de la ligne vers Saint-Lazare, etc.

Le CADEB ne nie pas les difficultés liées à la saturation des infrastructures, mais demande la recherche et l’étude de toutes solutions permettant de rétablir une liaison ferroviaire directe avec toutes les communes situées sur la ligne SNCF Paris Saint-Lazare, jusqu’à Maisons-Laffitte.

Il faut trouver les meilleurs compromis permettant de satisfaire au mieux tous les franciliens concernés et de faciliter le recours aux transports en commun, au lieu de le compliquer.

Pour preuve de cette complication, nous relevons la coquille qui s’est glissée dans le document d’information STIF distribué à des milliers d’exemplaires dans les gares pour expliquer les « modifications » qui prendront effet au 4 février 2008 : pour se rendre à Cergy, en venant de Saint-Lazare, il est recommandé de changer à Nanterre Université pour prendre le RER A vers Poissy ou Cergy le Haut. Problème : le RER A vers Cergy ne passe pas par Nanterre Université ! Si le STIF s’y perd, que dire des usagers ?

Nous osons espérer que le dossier n’est pas figé et que le STIF sera sensible à l’attente des habitants et usagers.

La pétition « papier » en cours se termine. Merci à tous ceux qui ont participé au recueil des signatures, parfois en affrontant le vent et les intempéries. Il reste toujours possible de signer la pétition en ligne sous la rubrique actualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *