Le retour des urines humaines aux sols agricoles

Dans le cadre du concours « Ma Thèse en 180 Secondes », Fabien Esculier, chercheur, apporte un éclairage nouveau sur la gestion de l’urine humaine en l’abordant sous l’angle de la transition écologique. Il préconise la séparation à la source des urines au lieu du tout à l’égout, pour une réutilisation comme engrais azoté. Des recherches effectuées en partenariat avec la station d’épuration Seine Aval à Achères, et déjà dévoilées dans la lettre du Cadeb de mars 2018.

> Regarder la vidéo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *