Le Cadeb demande le rétablissement de la liaison avec Paris Saint-Lazare en heures creuses

francilienDans le cadre de la concertation en cours sur la modification des horaires, la SNCF envisage de rétablir une liaison par heure entre Paris Saint-Lazare et Cergy, en heures creuses de semaine. Cette proposition va dans le bon sens, mais reste notoirement insuffisante. Pour notre part, nous proposons un rythme de trois trains par heure, au-delà de Nanterre Université, en direction de Cergy (ou Maisons-Laffitte).

La liaison directe a disparu en 2008, afin de faire circuler davantage de RER A sur la branche Cergy et de maintenir des sillons pour le fret sur le pont de Maisons-Laffitte. Notre collectif avait réuni à l’époque plus de 5000 signatures, qui ont été déposées au Syndicat des transports d’Île-de-France (Stif), en faveur du maintien de la liaison directe. En effet, plusieurs catégories d’usagers de la ligne en provenance de Cergy, et notamment ceux des gares de Maisons-Laffitte, Sartrouville et Houilles- Carrières, se trouvent pénalisés, obligés de transiter par Nanterre Préfecture : étudiants de la faculté de Nanterre, et salariés en horaires décalés ou à temps partiel désirant se rendre dans l’une des gares situées entre Nanterre Université et Paris Saint-Lazare.

Cette demande fait partie d’un ensemble de propositions transmises au Stif pour l’amélioration de la régularité sur le RER A et la ligne L3 (Paris/Cergy), en coordination avec l’Association des usagers des transports (AUT) dont le Cadeb est membre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *