Transports

RATP et SNCF annoncent d’importants travaux

Tout d’abord, cet été, sur le RER A, le trafic sera totalement interrompu du 23 juillet au 21 août inclus, entre les gares de la Défense, à l’ouest de Paris, et Nation, dans l’est de la capitale. Ceci afin de renouveler le ballast et les rails, qui pour certains ont plus de 40 ans.

Quant aux lignes SNCF de l’Ouest francilien, les travaux seront étalés sur l’année entière. Ils concerneront la partie du RER A gérée par la SNCF, la ligne L (Paris Saint-Lazare / Cergy) et la ligne J (Paris Mantes par Houilles et Poissy). En réalisant ces chantiers, la SNCF entend limiter le nombre d’incidents dus à l’infrastructure. En effet, l’usure des voies, résultant de l’action des éléments naturels (pluie, neige, ensoleillement) et de l’intensité des circulations, peut entraîner une multitude d’incidents impactant de façon importante la régularité. Les travaux prévus visent à améliorer la fiabilité des installations et le confort des voyageurs (réduction des vibrations).

Calendriers des travaux :

Sur le RER A
Sur la ligne L
Sur la ligne J

Eole – RER E : les travaux vont commencer

Logo_RER3Samedi 6 février, le premier ministre Manuel Valls a annoncé que les travaux du RER E Eole allaient pouvoir commencer. En effet, l’Etat apporte une « contribution exceptionnelle » supplémentaire de 500 millions d’euros, qui s’ajoute à quelque 500 autres millions en provenance de la ville de Paris et des départements des Hauts-de-Seine et des Yvelines. Ce milliard complète les financements déjà acquis (un milliard d’euros de la Société du Grand Paris et 1,5 milliard du Contrat de plan Etat-Région 2015-2020 signé en juin dernier).

Le projet Eole (Est-Ouest liaison express), un chantier de 3,5 milliards d’euros, va permettre de désengorger le RER A. La ligne E sera prolongée de 55 km à l’ouest, dont 8 km de tunnel, de la gare d’Haussmann Saint-Lazare à la gare de Mantes-la-Jolie. Dans la boucle de Montesson, deux arrêts par heure sont prévus à Houilles (aucun à Sartrouville). Une passerelle piétons-vélos accolée aux voies d’Eole pourrait être réalisée entre les Hauts de Seine et les Yvelines, face à Nanterre. Ce complément estimé à 13 M€ n’est pas financé à ce jour.

RD 121 : le chantier avance. Le Cadeb veille.

RD 121La réunion annuelle entre le Département et le Cadeb pour faire le point sur le chantier de la voie nouvelle départementale RD 121 à Sartrouville et Montesson s’est tenue le 12 novembre. Tous les sujets ont été abordés : l’avancement des travaux, l’impact sur l’activité agricole, les aménagements cyclables, les indemnisations suite à expropriation, les dommages aux maisons riveraines, le bruit et la qualité de l’air, notamment dans le secteur scolaire de Sartrouville. Cette réunion a été suivie le jeudi 19 novembre d’une visite du chantier à laquelle ont participé des membres du Cadeb et des associations riveraines. Le Cadeb remercie le Département pour cette visite fort instructive.

Eole : les délais sont confirmés mais le financement n’est pas bouclé

Logo_RER3S’exprimant le 15 octobre dans le cadre du comité interministériel du Grand Paris, le Premier Ministre Manuel Valls a confirmé la poursuite du projet Eole et apporté des précisions sur le financement. La participation de l’Etat et de la Région avait été actée en début d’année pour la période 2015-2020.  Le 13 novembre, la société du Grand Paris sera appelée à approuver la convention de financement pour sa contribution d’un milliard d’euros.  Ce qui devrait permettre « le lancement des travaux » dans le respect du calendrier. Dans les « prochaines semaines » les collectivités traversées par le RER E à l’Ouest  – ville de Paris, départements des Hauts de Seine et des Yvelines – devraient confirmer la répartition de leurs contributions au projet. La signature  d’un protocole de financement avec l’ensemble des partenaires concernés « devra » intervenir avant la fin du premier semestre 2016  « afin de pouvoir engager les travaux. » Le projet consiste à prolonger à l’Ouest de 55 km le RER E, dont 8 Km en tunnel et 47 km de voies existantes à réaménager. Sur notre territoire, nous serons particulièrement attentifs au nombre d’arrêts à Houilles et à la réalisation d’une passerelle piétons-vélos accolée au nouveau pont de franchissement de la Seine entre Bezons et Nanterre.

Pour en savoir plus sur le projet : http://www.rer-eole.fr/

Charles, le chirurgien itinérant des vélos

charles triporteurCharles Thibault a eu l’idée en 2012 de créer le Triporteur, un atelier de réparation de vélos ambulant, à Houilles. Lauréat en mai des Trophées de la mobilité, décernés par le Syndicat des transports d’Ile-de-France (Stif) et la Région, il est à nouveau à l’honneur sur le site de la Région, qui lui a consacré un reportage à Houilles pour ses trois ans d’activité. C’est l’exemple de nouveaux services qui voient le jour, alors que le nombre de déplacements à vélo en Île-de-France a doublé en 10 ans.

> Voir le reportage

Abattage des arbres sur les talus SNCF : opération suspendue

AgfaPhotoLa SNCF avait prévu d’abattre la totalité des arbres sur les talus ferroviaires, entre Garches et Bougival, et ce à partir du 24 aout. Suite à la mobilisation des riverains et des associations de Bougival, avec le soutien du Cadeb, et à la demande des communes de Bougival et Garches, la SNCF a décidé de « surseoir à ces travaux » jusqu’à nouvel ordre. Le temps d’engager « une meilleure concertation » avec les riverains et les communes, a indiqué au Cadeb Philippe Durr, directeur de SNCF Réseau à Paris Saint-Lazare. En supprimant la végétation, la SNCF entendait s’attaquer aux incidents d’origine végétale, à savoir les chutes d’arbres sur la voie ou les caténaires, ainsi qu’à la perte d’adhérence suite aux feuilles qui se déposent sur les voies, « un phénomène plus difficile a combattre, et gravement pénalisant pour la régularité. »

Les riverains attendent qu’une solution raisonnable soit trouvée qui ne portera atteinte ni au paysage ni à la biodiversité très présente à cet endroit. Ils préconisent un élagage modéré et un entretien régulier que la SNCF ne veut pas assumer.

Pour le Cadeb, il faut trouver « un moyen de concilier les contraintes ferroviaires avec la protection de la nature et la préservation des paysages. »

Les associations bougivalaises proposent une pétition : https://www.change.org/p/monsieur-luc-wattelle-maire-de-bougival-monsieur-le-maire-de-bougival-refusez-l-abattage-par-la-sncf-de-tous-les-arbres-qui-longent-la-voie-ferrée

Le prolongement du T2 au delà du pont de Bezons relancé

P1010655En sollicitant un rendez-vous auprès du Syndicat des transports  d’Ile-de-France (Stif), les maires d’ Argenteuil,  Bezons, Cormeilles-en-Parisis (Vel d’Oise) , et Sartrouville (Yvelines) veulent relancer le projet de prolongement du tramway T2 au-delà du pont de Bezons. Une étude du Stif réalisée en 2013 avait conclu à l’intérêt et à la faisabilité d’une liaison en site propre réservée au bus, qui emprunterait la D392 jusqu’à Sartrouville en direction des gares de Cormeilles en Parisis d’une part et d‘Argenteuil d’autre part. La maitrise d’ouvrage serait confiée aux collectivités locales, avec un financement du Stif pouvant atteindre 75% du cout de l’infrastructure.

Le Cadeb est favorable à ce projet de transport en commun en site propre (TCSP) depuis le terminus du T2 au pont  de Bezons. Le Collectif s’était exprimé en mai 2013 dans le cadre de la consultation sur le projet de schéma directeur régional (Sdrif) en regrettant que « contrairement au SDRIF 2008, le prolongement vers Sartrouville du tramway T2 soit omis (…). Ce prolongement nous apparaît indispensable pour desservir un territoire en pleine mutation. »  En conséquence, le Cadeb se félicite de la relance d’un projet de TCSP  à partir du T2, tout en souhaitant que la liaison par bus desserve, outre les gares de Cormeilles et  Argenteuil, celle du Val Notre Dame à Sartrouville, en correspondance avec la future Tangentielle Nord.

Du 25 juillet au 23 aout inclus, le RER A va fermer entre La Défense et Auber

ESTPendant cette période estivale, l’intégralité des voies, du ballast, des systèmes d’aiguillage et de croisement des trains de la ligne A du RER sera remplacée. D’autres travaux auront lieu du 15 juillet au 29 aout inclus sur la branche Cergy Le Haut et Poissy, avec des fermetures sur le RER A et la Ligne L. Pour préparer vos déplacements de l’été, SNCF et Ratp ont édité un guide pratique. Vous y trouverez le détail des fermetures ainsi que les solutions alternatives mises en place. Un autre guide indique les horaires sur la branche Cergy pendant les travaux.

> Guide pratique
> Guide des horaires

Importants travaux sur les lignes SNCF et RATP

sncf travauxD’importants travaux seront réalisés sur le RER A et la ligne Paris-Saint Lazare / Cergy au cours de la période estivale, avec des répercussions sur le trafic ferroviaire.  Les premiers travaux de la période commenceront le dimanche 14 juin, avec  le remplacement de la passerelle piétonne de Maisons-Laffitte (à la hauteur du marché).  Ce jour, sur le RER A, aucun train ne circulera entre Nanterre Préfecture et Cergy / Poissy. Les trains de la ligne L (vers Cergy)  seront limités à Sartrouville. Sur la ligne J, aucun train ne circulera entre Paris St Lazare et Poissy. Pendant tous ces travaux, RATP et SNCF mettront en place des transports de substitution. Pendant l’été,  du 25 juillet au 23 aout, le tronçon central du RER A sera fermé entre La Défense et Auber. Des informations ont été données à ce sujet dans la dernière Lettre du Cadeb, en page 8.

Pour en savoir plus :

Le triporteur décroche le prix régional de la mobilité

index triporteurCréée en 2012, l’entreprise Le Triporteur propose des services itinérants de réparation de vélo dans une remorque qui se déplace dans des gares en semaine et des marchés le week-end. Le Triporteur a démarré à la gare du RER A de Houilles, avec le soutien de la ville et de Réseau vélo 78,  et intervient désormais sur une dizaine de sites plusieurs fois par mois. Les trophées de la mobilité récompensent des initiatives visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre liées aux transports, avec l’objectif régional de moins 20% à l’horizon 2020.

Pour en savoir plus : https://youtu.be/GJgE3WAWs2o