Transports

Enquête publique sur la phase 2 de la Tangentielle ouest (T13)

Du lundi 8 janvier au vendredi 9 février, aura lieu une enquête publique complémentaire sur la phase 2 du projet de tram-train entre Saint-Germain et Achères. Elle portera sur les avantages et inconvénients d’un tracé alternatif passant par le centre-ville de Poissy par rapport au tracé initial du projet, plus direct. En lien avec les autres associations, le Cadeb sera amené à donner un avis.

> Les modalités de l’enquête publique

> le dossier complet

> L’adresse électronique pour déposer des observations pendant l’enquête : tram13.express.phase2@enquetepublique.net

La Ligue Contre la Violence Routière des Yvelines lance son site internet

Afin d’informer et de se faire connaître, la LCVR78 a décidé de lancer son site internet. Si ce site reprend le graphisme du site de la ligue nationale, il a pour but de faire connaitre les spécificités du département des Yvelines en termes d’accidentalité routière, de moyens mis en œuvre et d’actions pour lutter contre la violence routière.

Après des années de baisse régulière, la mortalité routière dans les Yvelines ne diminue plus. La LCVR78 ne se satisfait pas d’une telle situation. Pour l’association, la lutte contre les vitesses excessives, l’alcoolisme et les distracteurs permettra de faire diminuer de nouveau le nombre de tués mais aussi le nombres de blessés.

Avec ce site la LCVR78 souhaite :

  • informer sur ses démarches auprès des administrations,
  • prévenir des opérations de communication ou de formations qu’elle met en place,
  • recueillir l’avis des citoyens (cf. onglet « Nous contacter »).

Le Cadeb, membre de la LCVR78 dans le cadre d’une adhésion réciproque, vous invite à visiter régulièrement ce site.

> http://violenceroutiere78.org/

Un baromètre des villes cyclables

Afin de recueillir le ressenti des usagers sur la cyclabilité de leur ville, la fédération française des usagers de la bicyclette (Fub) réalise pour la première fois une enquête nationale intitulée « votre ville est-elle cyclable ? »

Les résultats permettront aux collectivités de mieux cerner les attentes des citoyens qui souhaitent se déplacer à vélo.

Réseau Velo 78, membre de la FUB et, à ce titre,  partie prenante de l’enquête en ligne, nous invite à y participer en répondant au questionnaire d’ici le 30 novembre (fin de l’enquête).

> Pour en savoir plus sur l’enquête et sur Réseau vélo 78

RER A : nouveaux horaires ; et après ?

Le 10 décembre prochain, les nouveaux horaires du RER A entreront en vigueur, ainsi que ceux de la ligne L3 (Saint-Lazare / Nanterre/ Cergy) dont les voies sont communes avec le RER A de Nanterre à Cergy. Que faut-il attendre de ces changements, résultat de longs mois d’études et de concertation avec les élus et les associations d’usagers, dont le Cadeb ? Probablement des améliorations, mais le fonctionnement normal de ces lignes parmi les plus empruntées d’Europe nécessitera à coup sûr bien d’autres ajustements, et des investissements d’avenir. Continuer la lecture

Le 10 décembre, les horaires changent sur le RER A et la ligne L Nord

À partir du 10 décembre, une nouvelle grille horaire est mise en place pour le RER A et les trains de la ligne L Nord, qui utilisent les mêmes voies sur 26 km entre les gares de Cergy-Le Haut et de Houilles Carrières-sur-Seine. L’objectif des opérateurs (SNCF, RATP) est de diminuer les retards et de s’adapter aux besoins de déplacement et à l’augmentation continue du trafic.

Avec cette nouvelle offre, la desserte sera plus lisible pour les voyageurs, puisque les trains seront désormais presque tous omnibus sur le RER A, et quasi intégralement omnibus sur la ligne L Nord. Plus de trains iront jusqu’au bout des branches, à Saint-Germain-en-Laye notamment. Enfin, pour la ligne L Nord, une liaison Paris Saint Lazare – Cergy sera créée en heures creuses et la pointe de soirée sera prolongée d’une demi-heure depuis et vers Cergy.

Tout au long de l’année 2016 et début 2017, la SNCF et la RATP ont animé des réunions de concertation avec les élus du territoire et les associations d’usagers (dont le Cadeb), pour « co-construire » la nouvelle grille, qui a été validée le 22 mars par le conseil du Stif devenu depuis lors Ile de France Mobilités.

Le Cadeb est globalement favorable à la nouvelle offre de transports, sans être  totalement satisfait.

Parmi les points positifs, nous retenons l’arrêt des trains dans toutes les gares, à Houilles/Carrières-sur-Seine, Sartrouville et Maisons-Laffitte sur la branche Cergy, et à Chatou/Croissy-sur-Seine et le Vésinet centre sur la branche Saint-Germain.

En revanche, nous aurions souhaité plus de RER vers Cergy que vers Poissy, pour tenir compte du nombre de voyageurs, ce qui n’est pas le cas dans la grille proposée.

De plus, en heures creuses, le rétablissement d’une liaison par heure entre Cergy et Paris Saint-Lazare va dans le bon sens, mais est notoirement insuffisant.

Enfin, rien n’est fait pour améliorer la desserte en période d’été, qui reste drastiquement réduite.

Pour que la refonte de la grille ait des effets bénéfiques notables pour les usagers, il est indispensable qu’elle soit couplée avec :

  • La mise en place d’une gestion commune du RER A entre la SNCF et la RATP
  • La réalisation des travaux prévus au schéma directeur du RER A, et notamment ceux permettant les retournements (création d’une 4ème voie à Cergy Pontoise)
  • La suppression de la relève à Nanterre Préfecture

Pour en savoir plus : https://rera-leblog.fr/nouveaux-horaires-rer-a-2018/

RER A : les usagers mécontents des horaires d’été

Inadaptés à la demande, les horaires d’été ont été mal vécus par les usagers des RER A et B et de la ligne L3 (Cergy-Paris).

Dans un récent courrier adressé au syndicat des transports d’Ile-de-France (Stif) et à la RATP,  l’Association des usagers des transports d’Ile-de-France (AUT Idf) demande de « veiller à ce que, pour les lignes dont l’offre est allégée, cela soit bien en relation avec une baisse effective et proportionnelle de la fréquentation afin de ne pas recréer des situations de surcharge. »

Elle propose la réalisation d’une étude fine d’adéquation de l’offre d’été à la demande.

Le Cadeb, membre de l’AUT Idf, soutient cette proposition.

> Le courrier de l’AUT Idf

Tangentielle Nord : une mise en service très partielle

Le samedi 1 juillet, le tramway T11  Express (anciennement Tangentielle Nord )  a été mis en service  entre Epinay et le Bourget. Pour l’association des usagers des transports (AUT Idf), dont le Cadeb est membre, c’est une bonne nouvelle, mais des inquiétudes demeurent et la ligne reste incomplète. En effet, pour la première fois, les usagers de la banlieue nord de Paris bénéficieront d’une portion de rocade rapide leur évitant de transiter par Paris. C’est l’aboutissement d’un très long processus puisque la première concertation publique sur ce projet date de 1999 ! Toutefois, souligne l’AUT dans un communiqué, « cette ligne prendra toute son utilité quand elle sera prolongée, jusqu’à Sartrouville à l’ouest et Noisy-le-Sec à l’est, comme prévu dans la déclaration d’utilité publique de 2008. Environ 50 M€ ont déjà été dépensé en études détaillées (AVP) et acquisitions foncières. Nous demandons aux financeurs Etat et Région de débloquer les budgets nécessaires à l’engagement rapide des travaux. » Concernant la partie ouest, un courrier a été adressé à la Ministre des Transports et à la Présidente de la Région Ile-de-France, avec les associations Cadeb et Plus de Trains.

> Lire le communiqué de l’AUT et le courrier des associations

État d’urgence pour la passerelle en encorbellement vers la Défense

Le temps presse. Pour respecter le calendrier de travaux du prolongement à l’ouest du RER E (Eole), SNCF Réseau doit notifier cet été les marchés publics de construction du nouveau pont sur la Seine. Un ouvrage sur lequel pourrait être réalisé en encorbellement une passerelle piétons vélos pour relier la boucle de Montesson à la Défense toute proche. Le projet fait l’unanimité auprès des associations et des élus, mais il reste à trouver le financement pour cet ajout au projet initial. Le coût est de 8 millions d’euros, à répartir entre les collectivités (Région et Départements). Un montant revu à la baisse par SNCF Réseau, à condition bien sûr que les travaux soient « mutualisés », c’est-à-dire réalisés en même temps que l’ouvrage ferroviaire lui-même.

Chacun mesure donc qu’il y a urgence à boucler le financement, car il s’agit d’une opportunité qui ne se représentera pas de sitôt.

> Lire l’article des Échos du mercredi 7 juin

Unanimité en faveur de la passerelle en encorbellement

L’assemblée générale du Cadeb s’est tenue le 25 février en présence de M. le sous-préfet Stéphane Grauvogel et de plusieurs élus, dont Pierre Fond, président de la communauté d’agglomération Saint-Germain/Boucles de Seine. L’occasion pour Alexandre Joly, maire de Houilles, vice–président du conseil départemental des Yvelines, de faire le point sur le projet de passerelle piétons/cyclistes en encorbellement entre Nanterre et la Boucle. Celle-ci prendrait appui sur les piles du nouveau pont ferroviaire sur la Seine prévu dans le cadre d’Eole (prolongement à l’Ouest du RER E). Un projet de franchissement du fleuve que l’élu soutient de longue date, conjointement avec Réseau vélo78, et pour lequel il a demandé à nouveau le soutien des associations.  En effet, si le dossier technique est prêt et les appels d’offre déjà effectués, il reste à trouver le financement. Après analyse des offres des soumissionnaires, SNCF Réseau évalue à 8 millions d’euros l’ajout de la passerelle, « à condition bien sûr que le financement soit bouclé d’ici l’été et que les travaux soient mutualisés », c’est-à-dire réalisés en même temps que l’ouvrage ferroviaire.

Compte-tenu de tous ces éléments, l’assemblée a voté à l’unanimité le principe d’une motion en faveur de la passerelle, s’ajoutant aux trois autres déjà prévues sur l’échangeur, la protection de la forêt et la tangentielle Nord.

> la motion sur la passerelle
> Les trois autres motions

Pour soutenir le projet, nos amis de « Rueil à Vélo » ont initié une pétition que nous vous invitons à signer.