Aménagement du territoire

Enquête publique sur la révision du PLU de Saint-Germain-en-Laye

L’enquête a lieu du vendredi 12 octobre au samedi 17 novembre inclus.  Le dossier est consultable sur place au centre administratif  ou en ligne à l’adresse https://www.saintgermainenlaye.fr/840/la-revision-generale-du-plu.htm

Reinhard Felgentreff, Commissaire-enquêteur, tiendra cinq permanences au centre administratif. Pendant toute la durée de l’enquête, vous pourrez adresser vos courriers à l’intention du Commissaire Enquêteur en mairie ou par courriel à l’adresse suivante : revision-plu-saint-germain-en-laye@enquetepublique.net

Contact : Direction de l’Urbanisme : 01 30 87 23 40 ou par courriel : urbanisme@saintgermainenlaye.fr

Pour en savoir plus : https://www.saintgermainenlaye.fr/112-1113/fiche/ouverture-de-l-enquete-publique-revision-du-plu.htm

Enquête publique sur la révision allégée du PLU de Bezons

Objet d’une enquête publique qui s’est terminée le 6 aout, la révision du PLU de Bezons prévoit notamment la suppression de la protection des espaces boisés sur l’ile fleurie en vue des travaux de construction d’un pont sur la Seine dans le cadre du projet Eole (liaison RER E Paris/Mantes) et des aménagements prévus par le Conseil départemental du Val d’Oise.

FNE Ile-de-France a déposé un avis au nom des associations exerçant leur activité dans les départements concernés : Hauts de Seine, Val d’Oise, Yvelines.

L’union régionale dont le Cadeb est membre est opposée à ce déclassement et demande le rétablissement de la protection à l’issue des travaux.

> L’avis de FNE

Le tribunal annule le PLU de Bougival

Par décision en date du 20 juillet 2017, le Cour administrative d’appel  de Versailles a annulé le PLU de la commune de Bougival (Yvelines) suite au recours intenté par l’association « Patrimoine & Urbanisme » (P&U) de Bougival, plusieurs autres associations (dont le Cadeb) et des particuliers. Le tribunal a retenu les arguments des défenseurs de l’environnement et relevé que la ville commettait une « erreur manifeste d’appréciation », du fait notamment de « l’atteinte portée à la protection des sites et des paysages par l’effet de la suppression d’espaces boisés classés présentant un caractère remarquable », en particulier sur la colline dite des Impressionnistes.

Consultez le communiqué de la cour d’appel de Versailles

État d’urgence pour la passerelle en encorbellement vers la Défense

Le temps presse. Pour respecter le calendrier de travaux du prolongement à l’ouest du RER E (Eole), SNCF Réseau doit notifier cet été les marchés publics de construction du nouveau pont sur la Seine. Un ouvrage sur lequel pourrait être réalisé en encorbellement une passerelle piétons vélos pour relier la boucle de Montesson à la Défense toute proche. Le projet fait l’unanimité auprès des associations et des élus, mais il reste à trouver le financement pour cet ajout au projet initial. Le coût est de 8 millions d’euros, à répartir entre les collectivités (Région et Départements). Un montant revu à la baisse par SNCF Réseau, à condition bien sûr que les travaux soient « mutualisés », c’est-à-dire réalisés en même temps que l’ouvrage ferroviaire lui-même.

Chacun mesure donc qu’il y a urgence à boucler le financement, car il s’agit d’une opportunité qui ne se représentera pas de sitôt.

> Lire l’article des Échos du mercredi 7 juin

Unanimité en faveur de la passerelle en encorbellement

L’assemblée générale du Cadeb s’est tenue le 25 février en présence de M. le sous-préfet Stéphane Grauvogel et de plusieurs élus, dont Pierre Fond, président de la communauté d’agglomération Saint-Germain/Boucles de Seine. L’occasion pour Alexandre Joly, maire de Houilles, vice–président du conseil départemental des Yvelines, de faire le point sur le projet de passerelle piétons/cyclistes en encorbellement entre Nanterre et la Boucle. Celle-ci prendrait appui sur les piles du nouveau pont ferroviaire sur la Seine prévu dans le cadre d’Eole (prolongement à l’Ouest du RER E). Un projet de franchissement du fleuve que l’élu soutient de longue date, conjointement avec Réseau vélo78, et pour lequel il a demandé à nouveau le soutien des associations.  En effet, si le dossier technique est prêt et les appels d’offre déjà effectués, il reste à trouver le financement. Après analyse des offres des soumissionnaires, SNCF Réseau évalue à 8 millions d’euros l’ajout de la passerelle, « à condition bien sûr que le financement soit bouclé d’ici l’été et que les travaux soient mutualisés », c’est-à-dire réalisés en même temps que l’ouvrage ferroviaire.

Compte-tenu de tous ces éléments, l’assemblée a voté à l’unanimité le principe d’une motion en faveur de la passerelle, s’ajoutant aux trois autres déjà prévues sur l’échangeur, la protection de la forêt et la tangentielle Nord.

> la motion sur la passerelle
> Les trois autres motions

Pour soutenir le projet, nos amis de « Rueil à Vélo » ont initié une pétition que nous vous invitons à signer.

PLU du Mesnil-le-Roi : des observations associatives

1280px-le_mesnil-le-roi_-_mairieDans le cadre de l’enquête publique qui s’est terminée le 5 novembre, le Cadeb, conjointement avec Maisons-Laffitte Développement Durable et Réseau vélo 78, a déposé des observations sur le projet de PLU du Mesnil–le-Roi. Les associations se déclarent favorables au développement des circulations douces, à la préservation des espaces agricoles et naturels et à une construction modérée de logements permettant de renforcer la mixité sociale. Le Mesnil-le-Roi se trouve en bord de Seine, sur la rive gauche du fleuve dans un de ses méandres, adossé aux hauteurs de la forêt domaniale de Saint-Germain-en-Laye. Avec une population de 6 365 habitants au 1er janvier 2016, Le Mesnil-le-Roi se présente comme la 55ème commune du département des Yvelines qui en compte 262. Elle appartient à la Communauté d’Agglomération Saint-Germain Boucles de Seine.

> Consulter l’avis sur le PLU du Mesnil-le-Roi