Les positions du CADEB

Unanimité en faveur de la passerelle en encorbellement

L’assemblée générale du Cadeb s’est tenue le 25 février en présence de M. le sous-préfet Stéphane Grauvogel et de plusieurs élus, dont Pierre Fond, président de la communauté d’agglomération Saint-Germain/Boucles de Seine. L’occasion pour Alexandre Joly, maire de Houilles, vice–président du conseil départemental des Yvelines, de faire le point sur le projet de passerelle piétons/cyclistes en encorbellement entre Nanterre et la Boucle. Celle-ci prendrait appui sur les piles du nouveau pont ferroviaire sur la Seine prévu dans le cadre d’Eole (prolongement à l’Ouest du RER E). Un projet de franchissement du fleuve que l’élu soutient de longue date, conjointement avec Réseau vélo78, et pour lequel il a demandé à nouveau le soutien des associations.  En effet, si le dossier technique est prêt et les appels d’offre déjà effectués, il reste à trouver le financement. Après analyse des offres des soumissionnaires, SNCF Réseau évalue à 8 millions d’euros l’ajout de la passerelle, « à condition bien sûr que le financement soit bouclé d’ici l’été et que les travaux soient mutualisés », c’est-à-dire réalisés en même temps que l’ouvrage ferroviaire.

Compte-tenu de tous ces éléments, l’assemblée a voté à l’unanimité le principe d’une motion en faveur de la passerelle, s’ajoutant aux trois autres déjà prévues sur l’échangeur, la protection de la forêt et la tangentielle Nord.

> la motion sur la passerelle
> Les trois autres motions

Pour soutenir le projet, nos amis de « Rueil à Vélo » ont initié une pétition que nous vous invitons à signer.

Concertation sur le RER A et la ligne SNCF L3

Tout au long de l’année 2016 et début 2017, ont eu lieu des réunions de concertation avec la SNCF et la RATP pour améliorer le fonctionnement du RER A et de la ligne SNCF (L3) qui dessert  Cergy-Pontoise.  Les deux opérateurs ont proposé des modifications importantes (nombre de trains, horaires) pour chacune des branches, en heures de pointe (matin et soir), et en heures creuses. Grace à ces changements, ils espèrent pouvoir offrir une meilleure qualité de service aux usagers dès la fin 2017.

Le Cadeb se félicite de cette concertation menée sous l’égide du Syndicat des transports d’Ile-de-France (Stif) à laquelle il a participé régulièrement avec les élus du territoire et les autres associations d’usagers, notamment celles regroupées au sein de l’Association des usagers des transports (AUT) d’Ile-de-France.

Le Cadeb est globalement favorable à la nouvelle grille horaire proposée, mais n’est pas totalement satisfait.

Parmi les points positifs, nous retenons l’arrêt des trains dans toutes les gares, à Houilles/Carrières-sur-Seine et Maisons-Laffitte sur la branche Cergy, et à Chatou/Croissy-sur-Seine et le Vésinet centre sur la branche Saint-Germain.

En revanche, nous souhaitons plus de RER vers Cergy que vers Poissy, pour tenir compte du nombre de voyageurs, ce qui n’est pas le cas dans la grille proposée.

De plus, en heures creuses, le rétablissement d’une liaison par heure entre Cergy et Paris Saint-Lazare va dans le bon sens, mais est notoirement insuffisant.

Enfin, rien n’est fait pour améliorer la desserte en période d’été, qui reste drastiquement réduite.

Pour que la refonte de la grille ait des effets bénéfiques notables pour les usagers, il est indispensable qu’elle soit couplée avec :

• La mise en place d’une gestion commune du RER A entre la SNCF et la RATP

• La réalisation des travaux prévus au schéma directeur du RER A, et notamment ceux permettant les retournements (création d’une 4ème voie à Cergy Pontoise)

• La suppression de la relève à Nanterre Préfecture

L’avis complet du Cadeb est téléchargeable ici

Continuer à vivre … et agir

Que peut faire une association locale d’environnement après les évènements tragiques intervenus à la mi-novembre à Saint-Denis et Paris ?

Tout d’abord exprimer humblement sa solidarité avec toutes les familles des victimes, et notamment celles qui habitent sur notre territoire.

Ensuite, refuser de succomber à la peur. C’est pourquoi nous avons proposé de maintenir toutes les manifestations déjà programmées, mais nous comprenons que des impératifs de sécurité aient prévalu pour en faire annuler certaines.

Enfin continuer à agir dans nos domaines de compétence, pour défendre les valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité. Continuer la lecture

Derniers jours pour l’enquête publique

L’enquête publique sur le projet de Schéma de Cohérence territoriale (Scot) de la Boucle de la Seine se termine le jeudi 17 septembre. Pour le Cadeb, le document est inacceptable en l’état, et le Collectif a déposé un avis auprès de la commission d’enquête pour proposer des modifications. Les principales portent sur la préservation de la plaine agricole, les constructions de logements, les transports, la qualité environnementale. Le Courrier des Yvelines a rendu compte de ces demandes dans un récent article. Nous invitons les habitants à exprimer leurs observations auprès des commissaires enquêteurs sur ce projet qui détermine le devenir de notre territoire pour de nombreuses années.

Zac de la Borde à Montesson : la justice en dernier recours

Faute d’avoir été entendus par les élus, le commissaire enquêteur et les autorités préfectorales, les associations d’environnement réunies au sein du Cadeb et les maraichers représentés par la chambre d’agriculture ont décidé conjointement de déposer un recours contentieux contre la déclaration d’utilité publique de la Zac de la Borde à Montesson. Ce sera donc à la justice de trancher le litige. Continuer la lecture