Environnement

Les arbres de la forêt de Saint Germain-en-Laye dépérissent

++display++533x533Pour l’ONF, le constat est alarmant. La forêt est en état de crise, le dépérissement touchant principalement les chênes et les hêtres. Les causes du mauvais état sanitaire des peuplements sont l’âge (en majorité les arbres ont plus de 150 ans), la tempête de 1999 qui a endommagé les racines, et la faible pluviométrie de 2003 à 2012. Pour remédier à cette situation, l’ONF a décidé d’intensifier les coupes de renouvellement de manière ciblée, en préservant autant que possible les paysages. La forêt domaniale de St Germain est en effet l‘une des plus fréquentée d’Ile-de-France avec 3 millions de visites par an.

> Pour en savoir plus : http://www.onf.fr/enforet/saint-germain/explorer/decouverte/20130828-133101-774969/++oid++4e3b/++conf++227875825/@@display_event.html

Abattage des arbres sur les talus SNCF : opération suspendue

AgfaPhotoLa SNCF avait prévu d’abattre la totalité des arbres sur les talus ferroviaires, entre Garches et Bougival, et ce à partir du 24 aout. Suite à la mobilisation des riverains et des associations de Bougival, avec le soutien du Cadeb, et à la demande des communes de Bougival et Garches, la SNCF a décidé de « surseoir à ces travaux » jusqu’à nouvel ordre. Le temps d’engager « une meilleure concertation » avec les riverains et les communes, a indiqué au Cadeb Philippe Durr, directeur de SNCF Réseau à Paris Saint-Lazare. En supprimant la végétation, la SNCF entendait s’attaquer aux incidents d’origine végétale, à savoir les chutes d’arbres sur la voie ou les caténaires, ainsi qu’à la perte d’adhérence suite aux feuilles qui se déposent sur les voies, « un phénomène plus difficile a combattre, et gravement pénalisant pour la régularité. »

Les riverains attendent qu’une solution raisonnable soit trouvée qui ne portera atteinte ni au paysage ni à la biodiversité très présente à cet endroit. Ils préconisent un élagage modéré et un entretien régulier que la SNCF ne veut pas assumer.

Pour le Cadeb, il faut trouver « un moyen de concilier les contraintes ferroviaires avec la protection de la nature et la préservation des paysages. »

Les associations bougivalaises proposent une pétition : https://www.change.org/p/monsieur-luc-wattelle-maire-de-bougival-monsieur-le-maire-de-bougival-refusez-l-abattage-par-la-sncf-de-tous-les-arbres-qui-longent-la-voie-ferrée

Les Yvelines frappées par la sècheresse

Carte Sécheresse 7 aout 2015Le déficit de pluies en juin et juillet a conduit le préfet des Yvelines à édicter des mesures de restriction de prélèvement d’eau dans le sud du Département. Début aout, ces mesures ont été étendues à une zone plus vaste. Sur le territoire de la Boucle de la Seine, sont désormais concernées les communes de Houilles et du Vésinet, ainsi que dans la communauté de communes « Saint-Germain Seine et Forêts », les villes de Fourqueux, Mareil-Marly, Marly-le-Roi. Sur toute cette zone dite « en situation d’alerte », les principales mesures applicables consistent en « des limitations horaires d’arrosage et d’irrigation, des restrictions pour le lavage des véhicules, terrasses, voiries et façades, des restrictions pour le remplissage des piscines et plans d’eau ». Dans le reste du Département, placé en situation de vigilance, « il est recommandé à tous les citoyens d’éviter d’arroser les jardins d’agrément, les pelouses et espaces verts dans la journée, ainsi que les golfs (sauf greens), de ne pas laver les voitures et de réduire autant que possible leur consommation d’eau personnelle. ».

> Voir l’arrêté préfectoral

La pyrale du buis est de retour

Pyrale_du_buisAvec les beaux jours, voici le retour de cette chenille qui s’attaque aux buis présents dans de nombreux jardins. En quelques jours, ce prédateur redoutable fait des dégâts considérables. Pas d’autre solution que de traiter. Mais pas n’importe comment, afin de préserver les abeilles qui butinent les fleurs de ces végétaux. Tous les conseils nous sont communiqués par le service espaces verts de la ville du Vésinet.

> en savoir plus

Des arbres en péril à Bougival

arbres PG FBDans le cadre d’un projet de construction, le préfet des Yvelines a autorisé le défrichement d’un bois au lieu-dit du peintre Gérôme à Bougival. Il est prévu toutefois de préserver 15 arbres, certains plus que centenaires, mais pour l’association Patrimoine & Urbanisme ce ne sera pas possible étant donné la proximité des immeubles (distance 0,5 à 4 mètres maximum) et l’importance des travaux. C’est pourquoi, croquis et mesures très précises à l’appui, l’association P & U a déposé un recours, puis, devant l’imminence du début des travaux, un référé. Celui-ci a été rejeté par le tribunal administratif de Versailles le 31 décembre 2014. L’association est toujours en attente du jugement sur le fond.

Pétition pour la protection des écoles le long de la voie nouvelle.

L’association du quartier de la Plaine à Sartrouville, conjointement avec les autres associations riveraines et le soutien du Cadeb, lance une pétition pour :

  1. la mise en place de protections acoustiques efficaces et de dispositifs permettant de limiter la pollution de l’air autour du secteur des écoles
  2. une expertise indépendante (Airparif par exemple) pour proposer des solutions techniques et en contrôler l’efficacité.

Renseignements et signature : http://www.quartier-laplaine-sartrouville.com/

Une charte pour la biodiversité

Le Cadeb vient de signer la charte régionale de la biodiversité. C’est pour le collectif un engagement, celui de continuer à œuvrer pour protéger la biodiversité et les milieux naturels sur son territoire d’action. C’est aussi une invitation lancée à d’autres associations ou collectivités du territoire à formaliser leur engagement en faveur de la biodiversité.

Continuer la lecture

Bientôt un arboretum et des jardins familiaux à Houilles

Dans le quartier du Tonkin, vingt parcelles, sur une surface d’environ 4000 m2, seront bientôt réservées à la création de jardins familiaux. Un peu plus au Nord, l’espace Jemmapes verra ses 9 500 m2 dédiés à un arboretum d’essences remarquables. Pour réaliser ces projets, la ville  bénéficiera d’une subvention de l’Agence des Espaces Verts.

Plus d’infos

Inscrivez-vous au défi Famille à Energie Positive !

Dans la cadre de sa démarche d’efficacité énergétique et de lutte contre le changement climatique, la ville du Vésinet s’associe au Défi Famille Energie Positive. L’association Energies Solidaires interviendra pour animer ce dispositif sympathique et coacher les familles qui œuvreront en équipe pour réduire leur consommation d’énergie. Le dispositif est ouvert à toutes les communes de la Boucle et alentour.Pour en savoir plus sur le défi et s’inscrire avant le 1er décembre : www.familles-a-energie-positive.fr
Vous pouvez aussi contacter Chloé Friedlander de l’association Energies Solidaires au 01 39 70 23 06.