Collectivités locales

Enquête publique sur la révision du PLU de Saint-Germain-en-Laye

L’enquête a lieu du vendredi 12 octobre au samedi 17 novembre inclus.  Le dossier est consultable sur place au centre administratif  ou en ligne à l’adresse https://www.saintgermainenlaye.fr/840/la-revision-generale-du-plu.htm

Reinhard Felgentreff, Commissaire-enquêteur, tiendra cinq permanences au centre administratif. Pendant toute la durée de l’enquête, vous pourrez adresser vos courriers à l’intention du Commissaire Enquêteur en mairie ou par courriel à l’adresse suivante : revision-plu-saint-germain-en-laye@enquetepublique.net

Contact : Direction de l’Urbanisme : 01 30 87 23 40 ou par courriel : urbanisme@saintgermainenlaye.fr

Pour en savoir plus : https://www.saintgermainenlaye.fr/112-1113/fiche/ouverture-de-l-enquete-publique-revision-du-plu.htm

Enquête publique sur la révision allégée du PLU de Bezons

Objet d’une enquête publique qui s’est terminée le 6 aout, la révision du PLU de Bezons prévoit notamment la suppression de la protection des espaces boisés sur l’ile fleurie en vue des travaux de construction d’un pont sur la Seine dans le cadre du projet Eole (liaison RER E Paris/Mantes) et des aménagements prévus par le Conseil départemental du Val d’Oise.

FNE Ile-de-France a déposé un avis au nom des associations exerçant leur activité dans les départements concernés : Hauts de Seine, Val d’Oise, Yvelines.

L’union régionale dont le Cadeb est membre est opposée à ce déclassement et demande le rétablissement de la protection à l’issue des travaux.

> L’avis de FNE

Carrières : une médaille pour le président des jardins familiaux

P1040500Lors de la cérémonie des vœux, Arnaud de Bourrousse, Maire de Carrières-sur-Seine, a remis la médaille de la ville à Michel Lefèvre pour l’ensemble de son action associative : un engagement de longue date,  notamment dans le domaine de l’environnement et au sein de son quartier des Alouettes.

Pour le président de « Nature en partage », association de promotion et de gestion des jardins familiaux, cette consécration bien méritée intervient en même temps qu’un belle avancée. Il vient de signer avec la ville une convention de mise à disposition  d’une parcelle de 200 m2 située en plein centre-ville, sur laquelle l’association va pouvoir réaliser deux jardins familiaux. Le résultat de neuf ans de démarches tenaces  à la recherche d’un terrain , denrée rare en ville. Le président poursuit ses contacts avec la ville, la communauté d’agglomération et le site de la Marine pour une mise à disposition d’autres terrains, plus vastes. Son objectif : répondre à la forte demande d’habitants vivant en collectif et désireux de cultiver leurs légumes, pour mieux se nourrir et retrouver un lien avec la nature. Tout un programme.